S'il vous plaît noter que nous mettons à jour notre site, donc certains problèmes peuvent apparaître pendant que vous naviguez.

Diamants célèbres

 

Le diamant Cullinan

 

Le Cullinan est le plus gros diamant du monde. Lors de sa découverte en 1905 dans la mine Premier en Afrique du Sud, il pesait 3 160 carats. Il fut alors découpé en 105 pierres de tailles différentes. Les deux diamants les plus importants sont le Cullinan I (530 carats) qui orne le sceptre de la famille royale britannique et le Cullinan II (317 carats) qui est quant à lui monté sur la couronne impériale.

 

Le diamant Hortensia

 

D’une incroyable couleur pêche, ce diamant de 21 carats fut acheté par Louis XIV en 1678 qui le porta un temps à sa boutonnière. Il fut par la suite porté par la reine de Hollande Hortense de Beauharnais, puis par l’impératrice Eugénie. Il est aujourd’hui exposé au Musée du Louvre.

 

Le diamant Régent


Le Régent est probablement l’un des plus beaux diamants du monde. Parfaitement pur et blanc, il pèse 137 carats. Il fut découvert dans les mines du Golconde en Inde en 1698, et taillé 4 ans plus tard à Londres. En 1717, Philippe d’Orléans l’achète et l’offre à Louis XV à l’occasion de son sacre. Il fait depuis lors partie du patrimoine national français. Il est visible lui aussi au Musée du Louvre.


Le diamant Wittelsbach

 

Ce diamant bleu-gris originaire des anciennes mines de Kollur en Inde est l’un des plus gros diamants bleus connus avec un poids de 35 carats. Parmi ses nombreux propriétaires, le prince Charles Wittelsbach de Bavière dont il porte le nom. Il appartient aujourd’hui au joaillier Laurence Graff.

 

Le diamant Orloff

 

Il existe différentes versions quant à l’apparition de ce diamant. Certains disent qu’il aurait été retaillé à partir du Grand Mogol ; d’autres qu’un soldat français l’a arraché d’une statue hindou dans laquelle il était incrusté. Quoi qu’il en soit, ce diamant arriva jusqu’au prince Orloff qui l’offrit à la tsarine Catherine de Russie. Elle le fit alors monter sur le sceptre impérial de Russie qui est encore visible de nos jours au Musée du Kremlin.

 

Le diamant Koh-I-Noor

 

On ne sait pas exactement quand ce diamant blanc de 105 carats a été extrait. Les premières références écrites datent de 1739 lorsque le souverain perse Nader Shah s’en empara pendant la mise à sac de Delhi. Il resta longtemps en possession de ses successeurs, jusqu’à ce que les britanniques le confisquent en 1850. Il fut serti en 1936 sur la couronne de la reine mère Elisabeth.

 

Le diamant Excelsior

 

Ce diamant brut de 995 carats est l’un des plus gros jamais découverts. Il provient de la mine Jagersfontein en Afrique du Sud et date de 1893. Néanmoins, la pierre ne trouva pas d’acquéreur, et ses propriétaires décidèrent, à contre cœur, de la tailler en 21 diamants dont les onze plus grosses pèsent entre 10 et 70 carats. Elles furent achetées par la De Beers et la maison Tiffany.

 

Le diamant Dresde Vert

 

Vraisemblablement d’origine indienne, ce diamant vert, taille poire, de 41 carats fut acheté par le prince de Saxe Auguste II. Il n’a depuis jamais quitté Dresde où il encore exposé aujourd’hui à la Voute Verte.

 

Le diamant Hope

 

Il est le plus gros diamant bleu du monde avec un poids de 45 carats. Mais son origine reste mystérieuse. Il est miraculeusement apparu à Anvers en1830. Le banquier Henri Philip Hope en fait alors l’acquisition. Le diamant a par la suite appartenu à la maison Cartier puis au joaillier Harry Winston qui en fit don au Smithsonian Institute de Washington.

 

Le diamant Sancy

 

Ce diamant jaune de 55 carats a connu une histoire agitée. Depuis sa découverte en Inde au 16ème siècle, il fut tour à tour la propriété de nombreuses familles royales européennes. Ayant tout d’abord appartenu à la couronne d’Angleterre, il fut par la suite offert à la France où tous les rois de Louis XIV à Louis XVI puis Marie-Antoinette le portèrent. Volé pendant la Révolution, on retrouva sa trace en Russie. Il est aujourd’hui exposé au Musée du Louvre.

 

Le diamant Tiffany

 

Le Tiffany est un diamant coussin d’un jaune intense et d’un poids de 128 carats, ce qui fait de lui l’un des plus gros diamants jaunes du monde. Il fut acheté en 1877 par la maison Tiffany qui le possède encore aujourd’hui. Il n’a été porté que deux fois. On peut encore l’admirer dans la boutique de la maison de joaillerie sur la cinquième avenue à New-York.

 

Le diamant Shah

 

Ce diamant ne doit sa renommée ni à son poids de 88 carats, ni à sa très grande pureté, mais bien à la façon dont il a été travaillé. En effet, le diamant a simplement été poli en suivant la forme de la pierre brute. En revanche, trois noms dont on suppose qu’ils sont ceux de ses propriétaires successifs sont gravés sur le Shah. On ne sait toujours pas comment ceci fut possible à cette époque.

 

Le diamant Golden Jubilee

 

C’est principalement son poids qui fait de ce diamant une gemme d’exception. En effet, ses 545 carats font oublier sa couleur jaune-brune et ses nombreuses inclusions. Il fut découvert dans la mine Premier en Afrique du Sud en 1985 puis offert au roi de Thaïlande Rama IX en 1997. Il est exposé au Royal Museum de Bangkok.

 

Le diamant Grand Mogol

 

Ce diamant bleu clair aujourd’hui disparu pesait à l’état brut près environ 780 carats. Il proviendrait de la mine Kollur en Inde. Suite à de nombreuses erreurs commises au cours de sa taille, son poids tomba à 280 carats. On perdit malheureusement sa trace lors du pillage de Delhi en 1739.

 

Le diamant Florentin

 

Ce diamant jaune pâle de 137 carats a mystérieusement disparu en 1922. Il avait pourtant une longue histoire derrière lui. Charles le Téméraire lui attribuait de nombreuses vertus et le portait lors des batailles. Plus tard, c’est la famille des Médicis qui lui donna son nom. Marie-Antoinette ou Napoléon Bonaparte en furent par la suite propriétaires. Il fut dérobé en 1922 en Suisse et on perdit alors sa trace.

 

Le diamant Jonker

 

Dixième diamant brut le plus gros jamais trouvé, le Jonker pesait, avant sa taille, 726 carats. Originaire comme bien d’autres diamants de la Mine Premier en Afrique du Sud, il a été taillé en 13 pierres dont la principale est un diamant taille émeraude de 125 carats, de couleur D, pur, appelé le Jonker I.

 

Le diamant Light of Letseng

 

Sorti de terre en 2008 seulement, il est le plus jeune de tous les diamants exceptionnels. A l’état brut, il pesait 478 carats, de couleur D, et pur. Il a entre autre donné naissance en 2010 au plus grand diamant brillant jamais taillé d’un poids de102 carats. Il aurait théoriquement pu produire un seul brillant de plus de 300 carats mais serait alors devenu invendable.

 

Le diamant Lesotho Promise

 

Avec un poids de 603 carats, ce diamant « D – Pur » découvert en 1967 a rendu célèbre le Lesotho. Il est le 15ème plus gros diamant jamais découvert, mais est de plus, de la plus belle qualité qui soit. Sa taille ne s’est achevée qu’en 2007. Il a produit 26 pierres pour un poids total de 224 carats.