S'il vous plaît noter que nous mettons à jour notre site, donc certains problèmes peuvent apparaître pendant que vous naviguez.

Saphir

Saphir de Ceylan

 

Les saphirs du Sri Lanka, anciennement appelé Ceylan, sont sans aucun doute les plus connus. Bien que les saphirs de Madagascar soient de plus en plus présents sur le marché, le Sri Lanka reste en effet le plus important producteur de saphirs de qualité joaillerie.

 

saphirs ceylan

 

La plus grande partie de la production est constituée de saphirs bleus, qui contiennent généralement une pointe de mauve, leur donnant ainsi un côté bleu lila plus ou moins prononcé.

 

Mais le Sri Lanka est également le seul pays où sont extraits les saphirs dits « Padparadscha ». Il s’agit de saphirs orange avec une pointe de rose, ou inversement rose avec une pointe d’orange. Cette tonalité très particulière est extrêmement rare.

 

Les gisements de saphirs se situent dans la région de Ratnapura dans le sud-ouest de l’île. Il s’agit de gisements alluvionnaires facilement accessibles. Les filons, d’une épaisseur d’environ 50 centimètres, se trouvent généralement à une profondeur allant de 1 à 6 mètres.

 

Ils sont exploités de façon très artisanale. Des puits sont creusés à l’aide de simples bêches jusqu’à accéder au gravier gemmifère. Celui-ci est ensuite lavé afin de le séparer de l’argile auquel il est mêlé. Le tri final est quant à lui systématiquement réalisé à la main.

 

Les saphirs ainsi extraits sont ensuite taillés sur place avant d’être envoyés à Colombo, la capitale, où des grossistes s’occupent de les exporter dans le monde entier.

tri saphir