S'il vous plaît noter que nous mettons à jour notre site, donc certains problèmes peuvent apparaître pendant que vous naviguez.

Joaillerie

Types de bijoux

 

Les Boucles d’Oreille

 

Il existe trois principaux types de boucles d’oreille :

 

Les Puces (ou clous) d’oreille sont probablement les plus représentées. Il s’agit généralement d’un diamant ou d’une pierre de couleur seule, monté sur une petite sertissure. Mais on peut bien sûr créer des boucles au dessin plus travaillé, et serties de plusieurs pierres.

 

Ces boucles d’oreille sont destinées aux femmes dont les oreilles sont percées. Le fermoir reconnu de tous pour sa fiabilité et son confort au porté est le système Alpa. Il est constitué du même métal précieux que les boucles, or ou platine.

 

Les Dormeuses nécessitent elles-aussi d’avoir les oreilles percées. La plupart du temps, il s’agit d’une pierres seule, sertie, et montée sur un fil d’or ou de platine. Ainsi, la pierre pend quelques millimètres sous l’oreille, ce qui lui permet de suivre les mouvements de la tête. Tout comme les puces, on peut imaginer des montages constitués de plusieurs pierres précieuses ou fines.

 

Les Boucles pendantes sont quant à elles plus travaillées. Le bijou comporte alors plusieurs pierres assemblées selon des montages qui peuvent être très complexes. Lorsque les boucles deviennent de dimension importante, il est alors préférable d’utiliser des fermoirs dits « raquettes » qui se fixent sur le lobe de l’oreille.

 

 

La Bague

 

On trouve des bagues de toutes couleurs, formes, et tailles. Il est néanmoins possible de les classer dans différentes familles de bagues.

 

Le Solitaire, particulièrement le solitaire diamant, est sans conteste la bague de fiançailles la plus couramment choisie. Comme son nom l’indique, le solitaire est une bague en or ou en platine, sertie d’un diamant, d’un rubis, ou d’un saphir.

 

Les Bagues Epaulées sont réalisées à partir d’une pierre centrale, épaulée de deux pierres, généralement des diamants, plus petites. Elles permettent de souligner la taille et la couleur de la gemme centrale. Ces bagues sont particulièrement adaptées aux pierres de couleur. Un diamant de part et d’autre d’un rubis, d’un saphir, ou d’une émeraude, mettra en valeur la profondeur de sa couleur.

 

Les Bagues Pavées regroupent les bagues serties de plusieurs pierres précieuses ou fines. Il peut s’agir d’un simple entourage ou d’une chute de diamant autour d’une pierre centrale, ou bien d’une bague très travaillée, sertie de dizaines de pierres de pavage.

 

Le Toi & Moi est moins courant de nos jours. Très prisé il y a quelques décennies, ces bagues sont constituées de deux pierres montés côte à côte.

 

De la même façon, les Bagues Trilogie comportent trois pierres dont les dimensions peuvent varier dépendant du volume recherché. On voit couramment ces modèles sertis de trois pierres de plus en plus grosses, de façon à donner de l’élan à la monture.

 

 

L’Alliance

 

L’alliance est depuis la nuit des temps le bijou qui symbolise l’union d’un couple. Et bien qu’à l’origine il s’agisse d’un simple anneau fait d’un métal courant, l’alliance revêt aujourd’hui un caractère plus précieux.

 

Il en existe une très grande variété. Mais la principale différence entre une alliance et une autre vient de la présence, ou non, de pierres précieuses, généralement des diamants.

 

Avec les alliances pavées de diamant, il est possible d’imaginer presque toutes les configurations : serties de diamants en taille ronde, princesse, ou toute autre forme ; ou bien encore avec les pierres serties sur griffes, sur rail, ou en sertissage clos.

 

Dans le cas des alliances non-serties, les possibilités sont moins nombreuses. Il s’agit alors de choisir le galbe et la largeur de l’anneau, et bien sûr le métal, or ou platine. Il est possible de graver les alliances, y compris sur la partie visible. C’est cela qui rend chaque alliance unique.

 

 

Le Pendentif et le Collier


Un Pendentif est un bijou mobile, composé d’une ou plusieurs pierres, monté sur une chaîne.

 

Le collier désigne quant à lui les pierres dont la sertissure est solidaire de la chaîne. C’est cela qui différencie les pendentifs, des colliers.

 

La réalisation de colliers plus travaillés, sertis de nombreuses pierres, tient quant à elle de la haute joaillerie. En effet, si l’on tient à ce que le collier ne soit pas rigide et épouse le cou, il est nécessaire d’avoir recours à des montages complexes, et très chronophages. A moins que le collier comporte une pierre d’importance, le prix des pierres est alors minoritaire au regard des frais de fabrication purs.

 

 

Le Bracelet

 

Les bracelets les plus courants sont le plus souvent sertis de quelques pierres, montées sur un anneau rigide, ou une chaîne. Les bracelets importants et plus travaillés sont quant à eux beaucoup plus rares.

 

La raison en est simple. Tout comme un collier, un bracelet de belle façon nécessite non seulement un grand nombre de pierres, mais surtout, un temps de travail très important. Les sommes dont il est question montent malheureusement très vite.

 

 

La Parure

 

Lorsque l’on parle d’une parure, on parle de trois bijoux, ou plus, dont le style et les pierres utilisées sont les mêmes. Une parure comprend généralement un collier, une paire de boucles d’oreille, ainsi qu’une bague et/ou un bracelet.