S'il vous plaît noter que nous mettons à jour notre site, donc certains problèmes peuvent apparaître pendant que vous naviguez.

Diamant

Diamant du Congo

 

Contrairement à la Namibie, le Congo doit son rôle sur le marché diamantaire à la quantité de diamants qu’il produit, et non à leur qualité. Chaque année, près de 30 millions de carats y sont extraits. Malheureusement, seuls 20% d’entre eux sont de qualité joaillerie.

 

Les premiers gisements diamantifères furent découverts au début du 20ème siècle dans la région de Mbuji Mayi dans la partie sud du pays. Ils s’étalent sur une superficie de plus de 1 500 hectares. Les filons diamantifères y sont très nombreux mais aussi très difficiles à atteindre puisque recouverts d’un couche sédimentaire totalement stérile d’environ 30 mètres. L’exploitation y étant principalement artisanale, elle est particulièrement contraignante.

 

Les diamants extraits sont généralement d’une couleur brune à jaunâtre peu attrayante et sont de plus quasiment opaques du fait de leur pureté médiocre. La production est donc principalement destinée à l’industrie.

diamant congo

 

Le Congo n’étant pas politiquement stable, les autorités internationales surveillent de près ce pays en vertu des accords de Kimberley dont il est signataire.